La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) prend acte du rapport et des conclusions du Bureau d’audience publique sur l’environnement (BAPE) concernant la réalisation du Réseau électrique métropolitain (REM), et demande au gouvernement du Québec de tout mettre en œuvre afin d’autoriser la réalisation de ce projet de premier plan pour le Québec et la région de Montréal.

« Le rapport du BAPE doit être analysé dans une perspective d’amélioration, mais en aucun cas, il ne doit entraver la volonté du gouvernement et de la Caisse de dépôt et placement de réaliser ce projet structurant pour notre économie », a déclaré Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ.

La FCCQ appuie cette initiative majeure de la Caisse de dépôt et placement du Québec (la Caisse) qui dotera la grande région de Montréal d’une desserte en transport collectif accrue, en plus de concrétiser le lien ferroviaire attendu depuis des années entre l’aéroport Montréal-Trudeau et le centre-ville. Le projet s’inscrit également dans une vision globale et intégrée qui doit permettre d’améliorer la fluidité entre les différentes offres de transport collectif en plus de favoriser des gains de productivité et de stimuler la base industrielle québécoise.

« Nous considérons qu’il s’agit d’un projet porteur au bénéfice des déposants de la Caisse, qui aura un impact majeur sur les économies montréalaise et québécoise. Nous sommes d’avis qu’il faut le réaliser dans les meilleurs délais », a conclu Stéphane Forget.

La FCCQ se réserve d’autres commentaires à la lecture complète du rapport.

Pour lire le communiqué en version PDF : 17-01-20-Rapport-BAPE-REM-FINAL